25 October 2016

Panagora a ses débuts...

  • archive panagora

Category: Corporate

Atouts

Il fallait tout construire

"Avec la production sur une base industrielle, il fallait tout créer, y compris le marketing. Au départ, j'avais décidé de mettre toute mon énergie et les ressources disponibles sur la production, qui demandait beaucoupde rigueur au niveau technique, de la biosécurité, etc. C'était un domaine nouveau et une approche complètement méconnue; il fallait éduquer, former et convaincre, " explique Michel de Spéville.

C'est ainsi qu'il approche les principaux importateurs por assurer la distribution des produits. Il crée des marques additionnelles afin que chaque importateur ait sa propre marque. Chantecler, la marque phare du groupe, est passéeauprincipal importateur, Happy World. Mais les importateurs ont des difficultés à vendre les poulets et demandentà Michel de Spéville de réduire ou mêmede stopper temporairement la production de poulet. Ce qui est impossible, rétorque le fondateur du groupe. Après une réunion avec René Seeyave de Happy World, il décide de reprendre la marque Chantecler et de lui donner une autre marque, Lotus.

C'est ainsi que nait en 1973 Panagora, la compagnie de Marketing et de distribution. A sa tête, Mervyn Coombes, qui commence une exploration systématique du marché du poulet, avec l'établissement d'une liste de clients. Patrice de Robillard intègre, un an plus tard, l'entreprise en tant que Marketing Manager. L'équipe est alors composée de trois vendeurs et trois autres personnes pour les correspondances, les statistiques et l'administration.

Les quatre premières années, Panagora enregistre une forte croissance. Le nombre vendeurs est de 15 et ils visitent chacun 40 à 50 clients par jour. Le nombre d'employés passe de 6 à 55 en 1977, signe du développement rapide de l'entreprise. Les seize véhicules de la compagnie livrent 91 produits différents à ses clients, qui en écoulent 3000 tonnes. Au fil des ans, Panagora développe son expertise et gère une variété de produits locaux et importés. Elle se développe parallèlement aux autres entreprises du groupe.

Les Moulins de la Concorde contracte avec Panagora pour la vente de farine en logement d'un et de deux kilogrammes pour le marché local. En avril 1976, le yaourt Yoplait vient agrandir la gamme de produits distribués par Panagora. Grâce à des camions réfrigérés, les produits peuvent être livrés à des clients à l'autre bout de l'île. Aujourd'hui en 2016, Panagora ce sont 40 marques du groupe et 25 marques importés ainsi qu'une flotte de 60 véhicules.

Cédric Lagesse

"Dans 10 ans, nous voyons Panagora consolider sa position de leadersur le marché local en restant 'focus' sur nos activités principales que sont le marketing, la vente et la distribution de prosuits de grande consommation. Nous avons pour ambition de devenir un acteur incontournable du secteur "Fast Moving Consumer Goods (FMCG)" dans la région et avons pour objectif de réaliser à l'horizon 2026, au moins 30% de notre chiffre d'affaires à l'international."

Latest News

16 April 2021

Portraits Confinés | Helena, Team Leader

Avec bonne humeur et positivité, elle motive ses équipes, prépare le planning du jour, vérifie et revérifie les commandes. Petit tour dans le quotidien d’Helena et de l’équipe du Call Centre.


15 April 2021

Portraits Confinés | Audrey, Finance Manager

Avec un département qui tourne à plein régime, Audrey apprécie le ‘focus’ et le gain de temps que lui apporte le télétravail.


14 April 2021

Portraits Confinés | David, IT Coordinator

Pour David, la priorité est de permettre à ses collègues de travailler, même à distance. Petit tour dans le quotidien d’un geek pas comme les autres ! ;)

Pour manger mieux !

Chaque semaine, Foodies tente de répondre aux questions que tout le monde se pose sur ce qu'il y a dans nos assiettes. Suivez nous !

LIRE PLUS
Foodies_mag