02 March 2022

Parcours | Désiré, Coach sans frontières

  • parcours-BONNELAME-Désiré

Category: Corporate

Nos Métiers

Concilier sport et travail ? C'est tout à fait possible. En plus de bosser au garage, Désiré Bonnelame est également un athlète et un coach pour qui le sport est avant tout synonyme d’ouverture et de partage. Un lieu où on s’affranchit des barrières érigées par la société… Rencontre.

 

parcours_désiré_bonnelame_garage

 

Salut Désiré ! Depuis quand travailles-tu à Panagora et que faisais-tu avant ?

Je suis arrivé en décembre, il y a onze ans. :)  En plein dan peak period ! Ti enpe difisil me bann koleg ti pe ed nou bokou. Sa lepok la nou ti pe travay ziska 23h30 dan peak… avan, kan mo ti travay dan lotel dan section ‘Maintenance’, ti pe fer shift parey me pa ti fasil. An plis fami pa ti tro kontan tousa. Pena ler fini. Dan Panagora finn kan mem gagn bokou amelioration.

As-tu un souvenir ou un événement qui a marqué ton parcours ici ?

Surtout les évènements sportifs ! Parski ou kone dan lotel kot mo ti été c’était ‘Chacun pour soi ! A Panagora, les collègues assistent aux compétitions et nous encouragent! Li diferan nett.  Sa lambians ki zot amene la…Dan selection Moris mem mo dir ou, nou pa osi bien entouré ! Ek ou kone ki pli incroyable ladan ? Se ki nou pa konn zot tou dan Eclosia, me ban koleg suiv bann athlètes bien. Kouma dir premier league (Rires). Et nou osi nou fer parey. Nou pa bizin pratik mem sport me nou ale, nou guet zot zoue ek soutenir zot parey.

Parles-nous de cette passion pour le sport. Tu as commencé très jeune ?

J’ai commencé à pratiquer le sport à l’âge de 12 ans. J’ai débuté en faisant du football. Ti pe fer bann ti competition tousa. Apre monn envi sanze. Mo rappel ti ena enn compétition Inter-Ecole organisé par MILO. Notre école devait choisir les 10 meilleurs athlètes pour la représenter et je faisais partie des 5 premiers de cette sélection.  A l’issue de la compétition, où j’ai fini 6ème, j’ai eu un déclic. Se sa kinn motiv mwa pou al enkor pli divan et komans enn vre entrainement. J’ai commencé à m’entraîner sur un terrain à Camp Levieux avec Clency mon entraîneur mais il m’a conseillé d’aller au stade…Là-bas, j’aurais un meilleur encadrement et surtout de meilleurs équipements. Il a eu raison car grâce à ses encouragements et un travail acharné, j’ai pu atteindre les Minima.

Euh, tu m’expliques ce que c’est un minima stp ? (Rires)

Les Minima c’est enn standard international, une étape cruciale dans la carrière d’un sportif. Si pa fer sa, nou ress dan categorie ‘amateur’.  Avec un minima on peut aller en compétition avec les pros (Jeux des îles etc.) et même partir en stage à l’étranger. Il y a trois catégories de minima A, B et C. Le A c’est pour les compétitions ‘Internationales’. Parmi les meilleurs temps du Monde. Prenez l’exemple de Buckland ou Milazar…[tiouuuu] Le B, c’est le meilleur temps en Afrique et le C, celui de la région (Océan Indien). Avec ça on peut participer aux Jeux des îles.

[Merci ! j’ai appris quelque chose aujourd’hui !]

De rien! (Rires)

Revenons à nos moutons. :) Ta passion t’a permis de faire de belles rencontres…Peux-tu nous en dire plus ?

J’étais à Réduit lors d’un entraînement et c’est là que j’ai vu un entraîneur avec un groupe de jeunes sourds-muets. Cela m’a intrigué et j’ai voulu en savoir plus - comment ils font pour s’entraîner etc. Monn al koz avek entraineur, lerla li dir vini, koz koze, fer konesans tousala…mo ti koz normal ek li ti pe traduire pou mwa. Linn explik bann la kifer mo la. Mais il m’a dit tout de suite fait comprendre que la décision de m’intégrer à ce groupe ne dépendait pas de lui.

Ils n’ont pas pour habitude de se mélanger aux autres athlètes c’est ça ?

A dire vrai, dimoun pa le mem koz avek zot me pa parski zot mett zot apar. Se plis mentalite. Mo finn gagn diskysion ar mo bann kamouad tou akoz sa. Ena ki ti dir mwa, be ki to al asiz ar zot ? Zot handicape sa. Me mwa mo ti vreman envi fer kamouad. Ti ena parmi bann jeunes la ki pa ti dakor. Zot ti pe pense mo pe vini koumsa…pa pou ress lontan mais heureusement enn parti ti ok. Ils m’ont laissé une chance de m’intégrer mais à une condition…pas d’entrainement au sifflet ! Zot ti dir coach, non li pou bizin aprann parey kouma nou. :)

Tu as aussi appris la langue des signes pour pouvoir t’entraîner avec eux ?

Oui, ils me l’ont appris eux-mêmes. On s’y consacrait 1hr avant chaque entraînement. La veille ils m’envoyaient des ‘tutos’ par vidéo avec des photos pour m’expliquer.  15 minutes de tutos tous les soirs… Cela m’a pris 7 ans pour y arriver. :)

Tu as tenu le coup?

Et oui, c’est bien la première fois que quelqu’un restait aussi longtemps avec eux. Grâce au sport, ils m’ont accepté. Et c’est à ce moment-là que l’entraîneur m’a demandé si je ne voulais pas avoir une vraie certification pour pouvoir entraîner une équipe. Il m’a aidé, il y a même eu des inspections du Ministère. J’ai d’abord commencé à entraîner les 12/13 ans. Là ça fait deux ans et demi que j’entraîne un petit groupe (ils sont neuf dans l’équipe).

Comment ça se passe et quel est ta méthode de travail ?

Déjà pour commencer, mo melanz zot tou ! Aucune ségrégation. Dans mon équipe il y a des sourds et ceux qui ne le sont pas. Je leur ai dit, ‘si zot envi aprann langage des signes, se zot kamarad ki pou montre zot’. Aujourd’hui tout se passe bien, zot fer zot ti plan tou ansam, seuls ou avec les parents aussi. C’est ce que j’aime. Enn sel fami sa. C’est la société ki mett zot apar. Pou mwa zot kapav fer tou saki nou fer, zot surdité pa fer okenn diferans pou mwa… 

parcours_photo_jeux_des_iles

 

Quelle est ta devise dans la vie ?

Ne jamais baisser les bras. En sport, on ne s’arrête pas à une seule compétition. On se relève, on repart s’entraîner et on pousse, on pousse jusqu’à atteindre son objectif.

 

parcours_desire_coach

 

Un souhait pour l’avenir ?

Pou bann zeness. Mo dir zot pran kouraz, si zot envi perserve dan sport…pa ezite. Pli zot koumans boner, pli li bon. Apre fode pa rod tou zafer fasil, pou Ministere investi lor ou, ou bizin montre ki ou envi persevere. Li parey kouma enn travay. Kan to kontan enn zafer to pou fer li bien. Personne pa pou galoupe derriere toi pou to avanse. Mo tia kontan osi ki bann parents enkouraz zot bann zenfan pou fer sport parski depi 2019, tou finn tomber nett et li bien dommage. Déjà pour garder les jeunes en sélection, le plus difficile c’est de convaincre les parents. Zot dir ou ena leçons etc. Zot bliye ki dan sport ena bokou discipline ek li pou utile pli tar dan lavi ek dan travay.

Un petit message pour tes collègues avant de partir ?

Anou ress parey kouma nou été…enn sel fami. Se sa nou lafors.

Ek osi mo kone ena bokou ki pe bizin travay bokou plis parski ena koleg absent akoz Covid. Mo swet zot tou bon kouraz!

 

#people #ansam #panagora

Notre série Parcours continue... Découvrez également Romy, une autre pépite de Panagora.  Bonne lecture!

Latest News

23 September 2022

Recette | Dumplings au poulet

Les crispy dumplings sont si addictifs et pourtant faciles à faire ! Découvrez notre recette de dumplings au poulet.


14 September 2022

Recette | Croquettes de polenta aux carottes râpées

Bonduelle - Polenta



Ingrédients pour 2 personnes


12 September 2022

Recette | Blinis de pois chiches aux épinards

Qu’ils soient chauds ou froids, vous pourrez déguster ces blinis healthy à tout moment de la journée avec leur délicieuse sauce au yaourt Yoplait à la grecque 😋

Pour manger mieux !

Chaque semaine, Foodies tente de répondre aux questions que tout le monde se pose sur ce qu'il y a dans nos assiettes. Suivez nous !

LIRE PLUS
Foodies_mag