26 November 2019

"La force de Panagora ce sont les gens"

  • Cedric Lagesse, Managing Director

    1

Category:

Panagora Marketing a récemment fêté ses 45 ans. Que vous inspire cet anniversaire et que retenez- vous de vos années passées à sa direction ?

Cela fait cinq ans que je suis à la tête de Panagora Marketing. Cinq ans sur 45, cela ne fait pas beaucoup. C’est pour cela que je souhaite d’abord saluer mes prédécesseurs, Pierre Yves Pougnet et Patrice de Robillard ainsi que leurs équipes, qui ont grandement contribué à ce que Panagora est devenu aujourd’hui. Cet anniversaire m’inspire surtout un sentiment de respect, d’admiration et de reconnaissance envers tous les partenaires et les équipes, qui ont fait grandir l’entreprise.

 

Quels sont pour vous les principaux enjeux du secteur de la distribution ?

Faisons d’abord le point. Il y a une multiplication d’acteurs dans la distribution pour une population qui est globalement stable. C’est donc un secteur hyper concurrentiel. On se retrouve également avec un phénomène de vieillissement de la population et un taux de chômage assez élevé chez les jeunes. Il y a donc de nombreux challenges en ce qui concerne le pouvoir d’achat des Mauriciens. Les enjeux à venir en termes de lieux de shopping ne doivent pas être ignorés. Comment le paysage commercial va-t-il évoluer ? A quoi s’attendre après les shopping malls et les centres commerciaux ? Que deviendront les petits commerces dans cet environnement hyper concurrentiel ? Pourront-ils continuer à exister ? 

Je pense qu’il y aura définitivement une évolution, que ce soit sur le concept des franchisés, les épiceries de quartier et les stations d’essence qui évoluent également, pour devenir des points de vente. Pour revenir sur le fond, le vrai enjeu c’est aussi assurer l’autosuffisance alimentaire de manière plus durable, (pour la société et la planète). Le local et le durable sont les défis que nous devons être capables de relever.

 

Quelles ont été, pour vous, les faits les plus marquants, pour l’entreprise, durant ces dernières années ?

Le lancement de notre plateforme logistique à Valentina a été un vrai changement dans notre façon de travailler. Nos équipes qui travaillaient sur trois différents sites, ont s’adapter afin de pouvoir accueillir l’évolution de nos volumes. Cela a été un des plus forts moments de ces dernières années. Le développement à l’international est également un point important avec l’ouverture de Panagora à Madagascar et aux Seychelles. Nos démêlés judiciaires avec la Competition Commission, qui ne sont pas forcément des faits positifs, mais qui ont quand même marqué l’entreprise. Une affaire que nous avons gagnée. Une deuxième affaire est actuellement en cours.

J’aimerais également souligner l’arrivée d’une nouvelle génération de Panagoriens qui travaille en synergie avec les plus anciens. On assiste aussi à une vague de départs à la retraite de figures emblématiques. Tout cela entraîne une dynamique de changement, une ‘culture change’ et une transition ‘soft’ en interne. 

Il y a aussi les remises en question. Nous revoyons notre fonctionnement afin de nous adapter aux évolutions du marché. On ne se contente pas du statu quo; le marché évolue, on doit être plus agile, on évolue aussi. Il est rassurant que malgré tous ces changements, dans un monde qui va plus vite, un marché différent, des générations différentes, l’esprit panagorien perdure.

 

Quel est selon vous, l’élément no 1 qui fait que Panagora est en mesure d’assurer sa croissance et continue à prendre de nouvelles parts de marché ?

Le plus important pour nous c’est la qualité des produits et la qualité du service. Il s’agit déjà de livrer ce qui a été commandé. Pour cela, il faut pouvoir focus sur les produits, les meilleurs et les plus adaptés au marché. Mais cela ne suffit plus car la concurrence propose également de bons produits. Pour se démarquer, il faut être bon sur la qualité du service. Ce sont les gens qui vont distribuer ces produits, la relation humaine qu’ils tissent avec la clientèle, qui font la force de Panagora. L’envie, l’engagement et la passion sont essentiels si on veut être les meilleurs. C’est ce qui fait vraiment la différence !

 

Les enseignes mettent à l’honneur le local, le bio, le sain. Comment Panagora s’inscrit- elle dans cette mouvance ? Comment évoluent les habitudes de consommation et que prévoir dans les années à venir ?

Nous alignons notre stratégie sur le ‘healthy, easy et local’ depuis plus de trois ans. Ces trois piliers sont au cœur de notre stratégie. Nous sommes déjà un acteur majeur sur le local, qui consiste en 80% de nos volumes. Nous proposons des produits ‘healthy’ depuis longtemps. L’objectif est de continuer à étoffer nos gammes de référence à l’import via par exemple des marques comme Down to earth ou Sweet Switch et localement, revoir certaines recettes pour répondre aux besoins des consommateurs.

Ces derniers ont soif d’informations et vont faire de plus en plus de recherches pour savoir ce qu’ils mangent. C’est pour cela que nous avons besoin d’être crédibles et transparents dans ce que nous faisons. Ce n’est pas seulement dire mais c’est surtout faire.

 

Eclosia et Panagora, en collaboration avec La Sentinelle, ont lancé le magazine Foodies, l’an dernier, pour justement informer les consommateurs.

Comment cela se passe ?

Le tag line de Foodies est « Pour manger mieux ». On s'est engagé à faire que Foodies soit complètement ouvert et transparent dans les articles traités. Les feedbacks reçus sont positifs, parce que c'est un magazine qui tient sa ligne de conduite. Il n’est pas question que les articles soient influencés par certaines communications et publicités. Le but est de mettre les choses à plat, quitte dans certains cas à nous secouer un peu en interne, et revoir certains de nos acquis pour être capables au niveau de Panagora et de ses partenaires, de se remettre en question.

Latest News

19 February 2020

Dodo lance sa page facebook

Boulettes de poisson, bâtonnets de crabe, produits panés et autres spécialités pour enfants...gramatin...tanto.

Tou ler bon pou dodo !

Rendez-vous sur la page facebook @DodoFrozenFoods


05 February 2020

Panagora aide FoodWise à sauver 10 000 repas

Depuis 2018, Panagora accompagne l’ONG Foodwise dans sa lutte contre le gaspillage alimentaire. Chaque semaine, nos collègues de la distribution récupèrent auprès de divers hôtels et certaines enseignes KFC de la nourriture invendue qui est ensuite partagée à des écoles et des associations caritatives.


10 December 2019

Les entreprises de Valentina se retroussent les manches

800 kilos. C'est la quantité de déchets récoltés lors du Clean Up effectué par Avipro, NML, Panagora, ECS, ABC Motors, Phoenix Bev et quelques forces vives de Valentina, le 6 décembre. 

Pour manger mieux !

Chaque semaine, Foodies tente de répondre aux questions que tout le monde se pose sur ce qu'il y a dans nos assiettes. Suivez nous !

LIRE PLUS
foodies magazine