01 July 2021

Parcours | Paul, Bonheur sur deux roues

Category: Corporate

Nos Métiers

Positif, volontaire et épris des grands espaces, Paul est loin d’avoir la tête dans le guidon ! Zoom sur notre Key Account Manager et sa passion pour le cyclisme.

Racontes-nous d’abord tes débuts à Panagora ! Une anecdote à nous partager ?

J’ai rejoint la Vente le 1er mars 1988 en tant que ‘Spare Salesman’. J’avais 22 ans et  je me souviens encore de ce large bush shirt/safari gris qu’on devait porter à l’époque et qui me donnait un sacré coup de vieux (Rires). 

En quoi consistait ton travail ?

A l’époque chaque vendeur devait s’occuper des clients d’une région spécifique, en plus de gérer le camion de livraison et le stock. Mon rôle était de remplacer un vendeur lorsque celui-ci était en congé ou absent. Et pour ça il fallait que je sois présent au travail tous les jours. C’était une grosse responsabilité pour un petit jeune de 22 ans.

Comment s’est passé ton premier jour de boulot justement ? Des appréhensions ?

Oui ! J’étais intimidé par les anciens qui rigolaient beaucoup entre eux. C’est assez normal, car il y avait déjà toute une dynamique d’équipe en place et en plus ils avaient beaucoup plus d’expérience que moi. Et tu sais quand on est nouveau, on doit faire ses preuves. Les autres vont te tester et se moquer histoire de voir comment tu réagis. :) C’était leur façon à eux de m’aider à m’intégrer. C’était parfois déstabilisant mais j’ai vite compris que ce bizutage était un moyen de briser la glace :). Il suffit d’être ouvert d’esprit et de montrer qu’on veut faire partie de cette grande famille. Et me voilà, 33 ans plus tard. :)

Et aujourd’hui si tu devais décrire ton poste actuel à un enfant, que lui dirais-tu ?

Mon rôle actuel est de nouer et de maintenir de bonnes relations avec nos clients. Le relationnel c’est la clé :). En plus de promouvoir les produits de l’entreprise et de faire en sorte que nous recevions des commandes, il faut aussi s’assurer du bon approvisionnement et du suivi des stocks. En tout cas, mes enfants eux l’ont bien compris. Lorsque nous faisons les courses par exemple, il m’arrive de ‘vérifier’ les rayons et là ils m’interpellent en me disant, « Tu bosses là Papa ! » (Rires)

Paul, ce qui est certain, c’est que tu es loin d’être obnubilé par les rayons de supermarchés. Parles-nous de cette passion pour le vélo ! Tu es tombé dedans lorsque tu étais tout petit ? :)

Pas si petit que ça. J’ai reçu mon premier vélo à dix ans ! :) J’habitais dans le Sud, à Bénarès, pas loin de Rivière des Anguilles et les dimanches, on faisait du vélo avec les amis…Il n’y avait pas de compétition, juste le plaisir d’être ensemble et de profiter du grand air.

Pour moi, faire du vélo c’est avant tout parcourir de beaux spots et faire de belles rencontres en cours de route.  

Cela a été dur pendant le confinement parce que pour moi, tout le plaisir et le fun de ce sport vient justement du fait que l’on soit en groupe. Avec les autres cyclistes, jeunes ou moins jeunes, on s’invite mutuellement. On se fait des itinéraires et on se retrouve tous ensemble, le temps d’une journée. Les régions se rencontrent !

Pour se faire des amis et/ou rencontrer des gens il n’y a pas mieux ! Désolé Facebook (Rires).

Et tes enfants aussi ont chopé cette passion ?

Oh oui. Ils m’accompagnement régulièrement dans mes expéditions depuis 7 ans maintenant. Mon fils, qui avait neuf ans à l’époque avait un peu de mal à me suivre. Et bien aujourd’hui c’est moi qui ai du mal ! (Rires)

Bon si on s’y met nous aussi, tu aurais des spots sympas à nous conseiller ?

Bien sûr ! Pour moi les meilleurs sont du côté de Tamarind Falls, Mare Longue, Macchabée etc. Pas loin de Grand Bassin. The best !

Merci Paul :) Tu aurais des conseils à donner aux nouvelles recrues à Panagora ?

La bonne humeur ça fait toujours du bien. Soyez ouverts d’esprit, partagez avec les autres…et ne cessez jamais d’apprendre.

Panagora, c’est une école. Profitez-en.

 

Notre série 'Parcours' continue. Découvrez une autre des pépites de Panagora ici. Bonne lecture !

#people #panagora

Latest News

17 September 2021

Food for Thought | What is the carbon footprint of importing food to Mauritius?

While strong efforts have been made over the years towards self-sufficiency, Mauritius currently imports around 75% of its food requirements. What kind of ecological footprint does this have ?


15 September 2021

Recette | poulet à la moutarde et au yaourt

Pour réchauffer les cœurs et hausser le moral, rien ne vaut un bon plat bien chaud et qui tient l’estomac ! Notre recette de poulet à la moutarde et au yaourt tient toutes ses promesses


08 September 2021

MANGER MIEUX | Omelette aux légumes du soleil

Omelette aux légumes | Pour manger plus sainement et se faire plaisir, voici une recette très facile et rapide à réaliser pour toute la famille. #eat #healthy #mauritius # recipe #lokal #food

Pour manger mieux !

Chaque semaine, Foodies tente de répondre aux questions que tout le monde se pose sur ce qu'il y a dans nos assiettes. Suivez nous !

LIRE PLUS
Foodies_mag